Sortie du coffret Blu-ray et des documentaires aux éditions Re:voir en 2018.

Cinéaste et plasticien français, né en 1943, Bokanowski développe un travail entre les genres cinématographiques traditionnels : court-métrage, cinéma expérimental, animation. Sa manière de traiter le matériau filmique situe sa recherche à la frontière des arts optiques et plastiques, dans un « entre-deux » toujours à créer. Patrick Bokanowski s’oppose à l’idée que le cinéma doive — ce serait là son essence — reproduire la réalité : à savoir nos habitudes de penser et de sentir. Ses films contredisent l’ « objectivité » photographique à quoi est solidement arrimé l’essentiel de la production cinématographique mondiale. Les expérimentations de Bokanowski, en vue d’ouvrir le cinéma à d’autres possibilités expressives — par exemple le « gauchissement » des lentilles des objectifs (il préfère le terme de « subjectifs ») —, témoignent de visions purement mentales qui ignorent les représentations conventionnelles, affectent la réalité, la métamorphosent, offrant ainsi au spectateur de ses films de nouvelles aventures perceptives.

Le long métrage L’Ange (1982) est son œuvre la plus marquante, fascinante et obsessionnelle, elle est accompagnée d’une bande-son réalisée par son épouse, Michèle Bokanowski.

Au fil de sa carrière, résolument en marge, le réalisateur Patrick Bokanowski n’a cessé de rechercher de nouvelles possibilités expressives dans des films comme le cultissime L’ange (1977-1982), maintes fois projeté à L’étrange Festival. De l’expérimental pur et dur où des silhouettes masquées gravissent un escalier, en faisant diverses rencontres à chaque palier. Soit une quête spirituelle qui se double d’une recherche sur l’illusion d’optique. Fidèle à Boka, L’étrange Festival, aka la manifestation annuelle la plus essentielle de Paris, avait présenté son dernier long, Un rêve solaire en 2016. Réjouissance pour ceux qui ne les avaient pas vus, ils sont enfin disponibles dans une belle édition chez les téméraires de chez Re:Voir Vidéo. Dixit Frédéric Temps, notre ami directeur de L’étrange festival, ce sont « des films que l’on regarde comme on va au musée contempler un tableau ».

Soit, dans le détail:

L’ANGE
1977-1982, 35mm, version restaurée 2016, scan 2K, couleur, Stereo, 70′
Bonus :
Un créateur de l’imaginaire: Patrick Bokanowski – collection INA Hiéroglyphes
Un créateur de l’imaginaire – collection INA Ciné-Court
Réalisateur: Jean-Claude Lubtchansky
Interview de Michèle Bokanowski
Réalisateur: Lorenzo Recio
LIVRET L’ANGE
48 pages français/anglais

UN RÊVE SOLAIRE
2016, HD video, couleur, 63′
Bonus:
Genèse de Un Rêve Solaire de Pip Chodorov, 7′
LIVRET UN RÊVE SOLAIRE
16 pages français/anglais

http://re-voir.com/shop/fr/

http://www.chaosreigns.fr/lange-reve-solaire-de-patrick-bokanowski-dispo-dvd-blu-ray/